top of page
  • Photo du rédacteurAnaïs

Sommes nous toutes addicte au sucre ?

Hier les graisses, aujourd'hui le sucre et si on arretait de diaboliser les aliments .

Addiction au sucre versus cocaine, étude bordeaux 2007.

Dans notre exploration du bien-être et de la santé, le sucre s'est retrouvé, catapulté au rang d'ennemi à abattre. L'origine de cette disgrâce ? Une étude réalisée à Bordeaux en 2007, qui a révélé des résultats pour le moins surprenants : confrontés au choix entre sucre et cocaïne, des rats, préalablement privés de nourriture pendant 12 à 24 heures, ont majoritairement opté pour le sucre. La conclusion de l'étude le sucre plus addictif que la coke.... Mais les rats étaient-ils en quête d'une échappatoire euphorique ou simplement d'une source de nutriments ?


L'activation du circuit de la récompense


Il est indéniable que le sucre stimule le circuit de la récompense dans le cerveau, une réaction biologique partagée par d'autres activités gratifiantes, telles que l'alimentation, le sexe, les calin à ton chat, ou encore le sport. Mais bizarement l'addiction au sport est beaucoup plus acceptable, y aurait-il donc une valeur moral à l'addiction ?

Bien que la gestion de la consommation de sucre puisse s'avérer difficile pour certaines, il est rare de voir un accros au madeleine braquer une boulangerie ou racoler pour des cookies.


La diabolisation des aliments : La source des addictions alimentaires ?


En tant que nutritionniste j'observe de prés les tendances en nutrition, je constate surtout qu'on chercher des boucs émissaires pour l'épidémie d'obésité qui nous touche car on ne trouve pas de solutions. Hier les graisses, aujourd'hui le sucre. Cette stigmatisation n'aide en rien ; au contraire, elle instaure des règles alimentaires strictes et irréalistes, menant inéluctablement à des pertes de contrôle et exacerbant les troubles alimentaires comme l'hyperphagie ou l'orthorexie.


Le sucre : plaisir ou péché ?

Associé aux célébrations et aux moments de plaisir, le sucre se trouve également au cœur d'un paradoxe social, où le plaisir, surtout féminin, est souvent teinté de culpabilité dans nos société judéo chrétienne. Cette ambivalence conduit à des comportements alimentaires contradictoires, où la volonté de modérer la consommation de sucre se transforme paradoxalement en excès, alimentant la croyance en une addiction nécessitant un contrôle rigide.


Voir au-delà d'une prétendue addiction au sucre.

Reconnaître les réelles implications de notre relation avec le sucre sur notre estime personnelle et notre bien-être émotionnel est crucial. Parmi les facteurs contribuant à une régulation difficile de la consommation de sucre, on compte :

- La fatigue et l'épuisement : Nos vies trépidantes et le déficit de sommeil nous orientent vers les glucides, sources rapides d'énergie.

- La carence en sérotonine : Un manque de sérotonine (la molécule du bonheur) peut mener à des envies de sucre, surtout en fin de journée.

- L'obsession du poids : Une vision restrictive de l'alimentation, centrée sur le contrôle du poids, peut conduire à des comportements de privation et de contrôle ce qui provoque bien souvent des perte de controle et du binge eating.

- Les fluctuations glycémiques : Des repas trop pauvre en protéine et en graisse peuvent provoquer des fluctuation de la glycémie et baisses d'énergie régulière durant la journèe, nous poussant au grignotage pour trouver une source d'énergie.

- Le microbiote intestinal : Notre flore intestinale a un impact sur nos préférences alimentaires, un déséquilibre pouvant renforcer les envies de sucre.


Vers une approche holistique de la gestion des plaisirs sucrés.


La pression de notre société, l'exigence de productivité, la peur de manquer (FOMO), la surcharge mentale et la précarité financière contribuent toutes à notre état d'épuisement global. Coincés entre l'injonction à aimer son corps et celle à le maîtriser, nous nous montrons souvent bien trop sévères envers nous-mêmes.

L'adoption d'une alimentation principalement végétarienne, riche en fibres et en protéines végétales, peut offrir une stratégie nutritionnelle efficace pour équilibrer les envies de sucre. En privilégiant les aliments riches en fibres et en tryptophane, nous favorisons une libération énergétique stable et soutenons la production de sérotonine, diminuant ainsi naturellement l'attirance pour les sucres ajoutés.


Conclusion


Notre rapport au sucre est complexe et résulte d'une multitude de facteurs nutritionnels, physiologiques, psychologiques et sociétaux. Une perspective holistique, valorisant une alimentation équilibrée et variée, nous guide vers un bien-être authentique, affranchi de la culpabilité et des excès.

En embrassant progressivement une alimentation végétarienne riche et diversifiée, nous pouvons améliorer notre santé physique et notre bien-être émotionnel, intégrant le sucre à notre alimentation de manière saine et équilibrée.


Finalement, le chemin vers une relation apaisée avec le sucre ne passe pas par la restriction, mais par l'adoption d'une alimentation consciente et nourrissante, où le plaisir de manger sainement et la satisfaction personnelle prévalent sur la lutte contre les fringales sucrées. C'est en cultivant la douceur et la bienveillance envers nous-mêmes que nous pouvons trouver un équilibre durable, où le sucre, loin d'être un ennemi, devient une partie harmonieuse de notre parcours vers le bien-être.




🌟 Lancement Exclusif en Mars 2024 :

Les Queen Bowls - Votre Voyage vers une Alimentation Équilibrée Commence ! 🌿

Fatiguée des mythes autour de l'addiction au sucre ?

En quatre semaines, "Les Queens Bowl" t'offre une compréhension approfondie de tes besoins nutritionnels et des stratégies simples pour réduire tes fringales de sucre. Tu apprendras à intégrer facilement une alimentation végétarienne saine et gourmande dans ton quotidien, te donnant les outils pour une transformation durable. Cadeau de lancement : profitez GRATUITEMENT de notre programme de 4 semaines, conçu pour enrichir votre quotidien avec une alimentation saine et savoureuse.


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page